Echanges d'informations sur les chauves souris
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Assoc' de Protection transfrontalière des Chauves-Souris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Geoffrey
Admin
avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : Ardennes (08)
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Assoc' de Protection transfrontalière des Chauves-Souris   Mer 22 Nov - 21:24

Dossier réalisé à partir d'un numéro spécial (hors-série) de science et nature, retranscrit sur site web (http://aptcs.ciril.fr).


___________________________________________________________________________________


On le sait, les chiroptères en France et en Europe subissent de nombreuses menaces... Mais elles peuvent compter sur un important programme transfrontalier qui a été engagé grâce à l'appui de l'Union Européenne (sur financement Life*), des Ministères de l'Environnement des espaces concernés (le Grand-Duché de Luxembourg, la Champagne-Ardenne, la Lorraine, le Nord de l'Alsace, la Sarre, la Rhénanie-Palatinat, la Rhénanie-Westphalie et la Wallonie) et leur Etat ainsi que des collectivités locales.

* financement Life = "L'Union Européenne a décidé de créer, en 1992, un "Instrument Financier pour l'Environnement", dénommé LIFE. Ce budget spécifique a notamment pour objet de contribuer au cofinancement des mesures nécessaires au maintien ou au rétablissement [...] des types d'habitats naturels prioritaires et des espèces prioritaires sur les sites concernés"


21 espèces des trentes présentes en Europe sont recensées dans la zone du programme.



Description du programme de l'APTCS, Association Transfrontaliere de Protection des Chauves-Souris:


-I- LA SAUVEGARDE DES GITES DE CHAUVES-SOURIS.


Site mis en protection - image tirée du site http://aptcs.ciril.fr


Il s'agit de laisser la tranquilité à ces animaux sensibles aux dérangements, et d'assurer la pérennité de celle-ci (quelque soit la saison). Ediction de mesures réglementaires et protection de sites par des grilles, des serrures,...


Parmis les sites concernés par cet étape du programme, notons les exemples suivants...

~ le fort de Dave, en Belgique, est fréquenté par des vespertilions à moustaches ou encore des oreillards. Les militaires, seuls à pouvoir utiliser le fort pour des exercices, sont devenus sensibles à la protection des chauves-souris et permettent aux chercheurs de l'IRSNB de venir y mener des études. Quant aux dérangements causés illégalement par des amateurs de sensations fortes, ils devront être réglés par la pose de grilles leur empêchant définitivement l'accès au fort.

~ l'ancienne ardoisière de Perlé du Luxembourg, admirable souterrain à plusieurs niveaux, abrite lors des période hivernales 9 espèces de chiroptères, dont les rares grands rhinolophes, mais aussi des grands murins, des vespertilions à oreilles échancrées et des vespertilions de Bechstein. L'APTCS a pu obtenir ce site et l'a immédiatement dépollué et en a bloqué l'accès par une grille. A présent, on espère que ci site sera classé Réserve Naturelle, procédure en cours...

Les exemples sont encore nombreux ; au total, il s'agit de...

... 14 sites sites en Wallonie pour la Belgique, 6 pour le Grand-Duché du Luxembourg, 39 pour la Lorraine et 26 pour la Champagne-Ardenne concernant la France et enfin 14 sites pour la Sarre, 44 pour la Rhénanie-Palatinat et 12 pour la Rhénanie-Westphalie concernant l'Allemagne:


plan tirée du site http://aptcs.ciril.fr



-II- L'AMELIORATION DES CONNAISSANCES RELATIVES A L'ECOLOGIE ET LA BIOLOGIE DES CHAUVES-SOURIS.

Etablir un suivi scientifique en profitant de ces sites protégés comme d'un excelent laboratoir grandeur nature, ce suivi permettant ultérieurement une meilleure protection des chauves-souris.


Les espèces concernées par ce suivi sont au nombre de 8, figurant parmis les plus menacées:

~ grand rhinolophe - Rhinolophus ferrumequinum (" très menacé dans la région couverte par le programme : il a disparu des Pays-Bas, il est devenu très rare en Wallonie, une seule colonie de reproduction est connue au Grand-Duché de Luxembourg et il est au bord de la disparition en Rhénanie-Palatinat et en Sarre. En Lorraine et en Champagne-Ardenne la population est estimée a un peu plus de 2500 individus.")

~ petit rhinolophe - Rhinolophus hipposideros ("disparu de Hollande, du Grand Duché du Luxembourg, de Rhénanie-Palatinat et de la Sarre. En Lorraine et en Champagne-Ardenne la population est estimée à moins de 1500 individus. ")

~ vespertilion des marais - Myotis dasycheme ("Aucune colonie de reproduction n'est connue dans la région couverte par le programme et seuls des observations régulières en hibernation sont mentionnées principalement en Wallonie et en Rhénanie. Cette espèce n'est mentionnée que très rarement en Champagne-Ardenne et exceptionnellement en Lorraine.")

~ vespertilion à oreilles échancrées - Myotis emarginatus ("populations de Belgique et des Pays-Bas raréfiées ; au Grand-Duché du Luxembourg plusieurs colonies de reproduction encore présentes : 500 individus recensés. Dans la partie allemande du programme, seule une centaine d'individus observée en hiver. En Lorraine, principales colonies de reproduction situées à l'ouest (vallée de la Meuse et plaine de la Woëvre) et au sud ; espèce absente au nord-est et dans le piémont vosgien. En Champagne-Ardenne l'espèce représentée uniquement dans l'Aube, les Ardennes, et la Haute Marne.")

~ vespertilion de Bechstein - Myotis bechsteini ("Présent en faible abondance dans toute la région couverte par le programme, il apparaît mieux représenté en Rhénanie-Palatinat ou plusieurs colonies de reproduction sont connues.")

~ grand murin - Myotis myotis ("population belge en déclin depuis trente années et actuellement il ne reste qu'une dizaine de colonies de reproduction. Au Grand-Duché du Luxembourg ne reste qu'une dizaine de colonies de reproduction avec une population d'environ 2 000 individus. Dans la partie allemande de la région concernée par le programme, espèce en déclin et population estimée à environ 5 000 individus : grande colonie de 2 000 individus, colonie de 500 et une dizaine de colonies comptant de 100 à 300 individus. En Lorraine, nombreuses colonies désertées ou amenuisées. Ainsi, l'espèce a disparu de vastes secteurs et n'est plus représentée que dans le piémont vosgien et la vallée de la Meuse ; au total, population estimée à environ 7 000 individus. En Champagne-Ardenne, une dizaine de colonies sont suivies, population évaluée à environ 3000 individus.")

~ barbastelle - Barbastella Barbastellus ("au seuil de la disparition dans la région concernée par le programme ; seules les secteurs du sud de la Lorraine et du sud de la Champagne-Ardenne en hébergent encore des population pouvant faire espérer le maintien de cette espèce.")

~ minioptere de Schreibers - Miniopterus schreibersii ("une colonie est régulièrement observée dans le sud de la Champagne-Ardenne.").



-III- LA SENSIBILISATION DU GRAND PUBLIC.

Conscient qu'aucune protection à long terme est envisageable sans la participation de tous, des actions de sensibilisations et d'informations sont mises en place pour aller à l'encontre de la mauvaise image que l'on a des chiroptères.




Pour d'avantages d'informations, voir le site Internet http://aptcs.ciril.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chiroptera.actifforum.com
 
Assoc' de Protection transfrontalière des Chauves-Souris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope chauves-souris : Elliant et Quimperlé sur le grill
» Protection de bunkers pour les chauves-souris dans le Morbihan
» Nichoir à chauves-souris
» C'est le bon moment pour voir des chauves-souris
» Pourquoi les chauves-souris sont-elles nocturnes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De petites merveilles... :: Les chiroptères :: Sauvegarde-
Sauter vers: