Echanges d'informations sur les chauves souris
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Conseils pour les travaux et le traitement des charpentes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Geoffrey
Admin


Nombre de messages : 374
Localisation : Ardennes (08)
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Conseils pour les travaux et le traitement des charpentes   Mer 22 Nov - 19:46

Conseils pour les travaux et le traitement des charpentes...

...issus de "Les chauves-souris maîtresses de la nuit." (L. Arthur et M. Lemaire)



Les grands travaux en présence d'une colonie



Des aménagements lourds peuvent être entrepris périodiquement sur les charpentes ou sur les bâtiments occupés par des Chauves-souris. II est indispensable de prendre certaines précautions si l'on veut éviter de perturber les animaux à des périodes critiques ou de provoquer leur départ définitif. Quand on désire effectuer des travaux dans une construction occupée par des Chauves souris, il est indispensable de les planifier un an à l'avance. Ces petits hôtes n'utilisent les lieux qu'une partie de l'année et il est toujours préférable d'effectuer les aménagements en leur absence. Les colonies de reproduction occupent habituellement les combles l'été, les animaux en hibernation s'installent dans les caves et les réseaux souterrains pendant l'hiver. Le mieux est d'observer une année à l'avance le comportement des animaux pour noter leurs dates de départ et d'arrivée.


Les combles et les Charpentes



Les travaux de couverture

Les charpentes ne sont généralement occupées que d'avril à fin septembre. Pendant cette période, les colonies ont besoin d'un maximum de calme, surtout au moment de l'élevage des jeunes, en juin et juillet. C'est la période la plus critique où aucune perturbation ne doit intervenir au sein des combles. C'est malheureusement aussi la période la plus favorable pour refaire les toitures endommagées, les couvreurs préférant travailler l'été, pendant la saison la moins sujette aux intempéries. Dans les cas où ces travaux doivent être conduits pendant la période où la colonie occupe les combles, il est impératif de procéder à une division verticale du grenier avec de grandes bâches de polyane noir opaque. Ces toiles plastiques auront pour effet de maintenir d'un côté des combles les conditions de luminosité et de température indispensables aux Chauves-souris malgré la dépose des ardoises ou des tuiles sur l'autre versant du toit. La bâche doit être agrafée après l'envol crépusculaire des adultes tout le long de la poutre faîtière et doit atteindre le sol. Afin de préserver pendant toute la durée de l'aménagement un espace tranquille et obscur pour les animaux, les tuiles ou les ardoises doivent être remplacées intégralement sur l'une des pentes du toit avant de commencer le démontage sur l'autre pan.


Discrétion et libre circulation des Chauves-souris

II est important de pratiquer une ouverture en hauteur de 50 x 50 centimètres au centre de la bâche pour que les chauves-souris puissent passer à loisir d'un côté à l'autre du polyane en fonction des travaux. Les Chiroptères choisiront d'eux mêmes l'endroit qu'ils préfèrent occuper. Ces voies de circulation au sein des bâches valent d'ailleurs pour tous les aménagements au sein de bâtiments où l'on est amené à cacher une partie du chantier aux Chiroptères, car pour que ces animaux acceptent la proximité des hommes, il est indispensable qu'ils ne les voient pas. Ils doivent également conserver la possibilité de choisir eux-mêmes la partie du bâtiment qui leur semble la meilleure, sans y être emmenés par capture. Les autres travaux à l'intérieur des combles, principalement les traitements chimiques, sont indépendants des conditions climatiques : ils peuvent être prévus à l'avance et doivent impérativement être effectués en dehors de la période de présence des animaux.


Traitement des charpentes

La pulvérisation de substances chimiques, pour préserver les charpentes des attaques d'insectes xylophages ou de champignons a été longtemps l'une des causes de destruction des colonies de reproduction des Chauves-souris. Les produits les plus toxiques, comme le lindane, sont
heureusement aujourd'hui interdits à la vente, mais ces traitements constituent toujours un danger réel pour les Chiroptères, surtout s'ils sont réalisés sans précautions.


Des mammifères particulièrement exposés


Les Chiroptères sont très sensibles aux produits toxiques, surtout s'ils sont pulvérisés dans les combles. Les colonies s'installent souvent dans des greniers peu ventilés où la dispersion des substances chimiques est très lente. Par ailleurs, à cause de l'importante surface de peau de leurs membranes alaires, les Chauves-souris sont plus en contact direct avec le produit que les autres mammifères. Même en cas de simple badigeonnage des solives, elles seront imprégnées par le produit quand elles se frotteront aux poutres. Ces animaux ingèrent aussi directement une partie des substances chimiques en léchant leurs membranes alaires et leur pelage ou en procédant avec d'autres individus de la colonie à des toilettages mutuels. Les produits chimiques compatibles avec les Chauves-souris et les meilleures périodes de traitement sont suffisamment connus pour que les destructions massives des décennies précédentes ne se reproduisent plus.


La période de traitement

Pour les traitements, toute la période d'estivage, d'avril à octobre, est à exclure impérativement dans le cas où une colonie occupe les combles. Le meilleur moment pour traiter se situe après le départ des animaux, en début d'automne. La majorité des composants utilisés aura le temps de se dissiper dans les combles pendant tout l'hiver et, au printemps suivant, la toxicité sera en partie retombée.


Les techniques


Plusieurs moyens sont utilisés pour traiter les charpentes. Pour les Chiroptères, le meilleur est sans conteste le traitement curatif à l'air chaud. II consiste, après avoir isolé les combles, à faire monter artificiellement la température du lieu pour venir à bout des insectes
xylophages. Malheureusement, l'élévation de la température tue les insectes en place, elle n'empêche pas leur retour. II faut donc combiner cette méthode avec l'apport de produits. L'injection dans les poutres et les solives est la meilleure technique à employer si des produits chimiques sont utilisés. L'insecticide se disperse à l'intérieur du bois sans recouvrir directement les zones où s'accrochent les Chauves-souris. La dispersion des produits chimiques par compression d'air est déconseillée, cette technique provoque un nuage qui envahit toute la structure des charpentes et se dépose partout. Quelle que soit la technique retenue, il convient d'utiliser les produits les moins toxiques. Les insecticides compatibles avec les petits hôtes volants se repèrent parfois à un petit logo représentant une Chauve-souris. II ne faut pas oublier que ces animaux sont, comme nous, des mammifères et que ce qui est bon pour eux est normalement bon pour nous. La règle la plus élémentaire en matière de traitement de charpente consiste à exclure toutes les substances dangereuses et à lire soigneusement les fiches techniques avant l'application du produit. II convient aussi de respecter scrupuleusement les dosages indiqués par les fabricants. Les molécules chimiques sont parfois très complexes et beaucoup d'insecticides sont combinés avec des fongicides. Pour permettre le mélange de ces deux produits en un seul, les fabricants utilisent des solvants très toxiques à longue durée de vie. C'est d'autant plus dommage que l'usage des fongicides n'est souvent pas nécessaire au sein d'une charpente attaquée par des insectes. Utilisez donc, sauf besoin spécifique, un insecticide sans fongicide. Il est aussi préférable de choisir un produit soluble ou dispersable dans l'eau et non dans un solvant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chiroptera.actifforum.com
Geoffrey
Admin


Nombre de messages : 374
Localisation : Ardennes (08)
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Conseils pour les travaux et le traitement des charpentes   Mer 31 Jan - 23:36

Document supplémentaire sur ce sujet, vu sur le site du Conservatoire Régional des Espaces Naturels de Midi-Pyrénées (enmp.free.fr):


-------------------



TRAITEMENT DES CHARPENTES


Le traitement des charpentes, pour lutter contre les insectes xylophages ou les champignons, est l'une des principales causes de mortalité des chauves-souris.

Fort heureusement, les produits à base de lindane sont maintenant interdits en raison de leur toxicité. Il existe cependant d'autres produits organochlorés tout aussi nocifs pour les chauves-souris.

Les chauves-souris occupent les greniers d'avril à septembre (voire octobre), car elles y trouvent chaleur et tranquillité nécessaires à la mise bas. Accrochées aux poutres et chevrons elles sont en contact quasi-permanent, pour les jeunes, avec les surfaces traitées et ingèrent des particules de produit lors du toilettage.

Les chauves-souris européennes sont toutes des espèces protégées par la loi.
Leur destruction est interdite sur tout le territoire national.
Lors des travaux de restauration et d'entretien il convient de tenir compte de leur présence estivale !

Le traitement des charpentes est à proscrire pendant la période où elles sont présentes, soit d'avril à octobre !!


Il doit donc être effectué :
- durant l'automne, une fois la colonie dispersée, pour permettre la dissipation des particules volatiles pendant l'hiver (avant le retour des animaux),
- selon des techniques appropriées et en utilisant des produits non ou peu nocifs pour ces mammifères.


Pertinence du traitement

Avant de traiter vos charpentes, il est important de se poser quelques questions au prélable :
· Le traitement est-il vraiment nécessaire (à quand remonte le précédent) ?
· Souhaitez-vous un traitement curatif ou préventif (avez-vous décelé la présence d'insectes xylophages) ?
· Voulez-vous traiter contre les insectes ou contre les champignons ?

Rappelons que :
- les champignons n'attaquent le bois que si le taux d'humidité est supérieur à 20%, ce qui n'est pas le cas dans une maison occupée dont la toiture est en bon état.
- certains bois résistent très bien aux insectes comme le chêne très sec, le châtaignier et le mélèze.


Techniques et Produits

1. Techniques conseillées

· En préventif

Il est conseillé d'utiliser des bois ayant subi un traitement thermique de
rétification ou de traiter par imprégnation de sel de bore.

Il est préférable de traiter la charpente par injection et ensuite, de recouvrir les surfaces traitées par des planches en bois brut (non raboté).

· En curatif

Réaliser un traitement à l'air chaud (technique non encore utilisée en France mais en Allemagne), suivi d'un traitement préventif.

PAS DE PULVERISATION !

Selon le type de traitement (préventif ou curatif) vous pourrez utiliser (sauf contre les termites) :
le sel de bore ou des produits biologiques.

Dans tous les cas, évitez de recourir à des produits polyvalents (à la fois insecticides et fongicides), car ils contiennent souvent des solvants très toxiques pour les chauves-souris !



2. Produits de traitement

Non toxiques:
Sels de bore
Borax

Toxicité moyenne
Pyrétrynoïdes
Cyperméthrine
Perméthrine
-> Effets à long terme, sur la reproduction notamment.

A bannir
Lindane (HCH8)
Hexachloride
Benzène
Hexachlorocyclohexane (HCH)
Pentachlorophénol (PCP)
Tributyl-étain (TBTN)
TBTO
Sels de chrome
Chlorothalonil
Composés fluorés
Furmecyclox


Questions fréquemment posées

1. Quel produit utiliser contre les termites ?

La législation actuelle rend obligatoire la déclaration de présence de termites et le traitement par des entreprises agréées.

A notre connaissance, il existe actuellement trois produits biologiques :
· le TERMIBIO W. B. (de chez BIOFA, garanti 5 ans),
· l'imprégnation fongicide/insecticide spéciale anti-termites (de chez HOLZWEG),
· la sous-couche au silicate suivie de l’imprégnation au sel de bore (de chez AURORA).

Ces produits agissent en silicifiant le bois qu'ils rendent ainsi impropre à la consommation par les insectes xylophages.

Il existe bien entendu d’autres traitements (non biologiques) pour lutter contre les termites mais ces produits peuvent contenir des substances plus ou moins toxiques et nocives pour les chauves-souris.

2. Le sel de bore coûte-t-il plus cher que les produits chimiques conventionnels ?

Le prix du sel de bore varie selon les fabricants/distributeurs et le conditionnement : de 0,2 (en 25 kg) à 0,94 (Borax) €/m².
Par contre, les autres produits biologiques sont près de 40 fois plus chers que les produits classiques.

3. Quelle est la durée d'efficacité du sel de bore ?

L'efficacité du sel de bore est généralement garantie pendant 10 ans.


Pour en savoir plus….

· Ouvrages

o Les chauves-souris maîtresses de la nuit (M. Lemaire & L. Arthur - Ed. Delachaux & Niestlé, 1999),
o Protéger les chauves-souris en milieu naturel ou bâti (Ph. Pénicaud - Groupe Mammalogique Breton, 1996),
o Grand guide encyclopédique des chauves-souris (D. Nill & B. Siemers – Ed. Artémis, 2003),

· Sites Internet

o http://perso.club-internet.fr/anvl/chauve-souris.htm
o http://www.ecoconso.org/05lire/fiches-conseil/f78.htm (fiche sur le traitement du bois)
o http://www.ecofa-habitat.com/produits/pages/traitement/bois.htm
o http://www.bienetremateriaux.com/traiter/fonginsect.htm

[...]

Groupe Chiroptères de Midi-Pyrénées / Conservatoire Régional des Espaces Naturels de Midi-Pyrénées
75, voie du Toec, 31076 TOULOUSE Cedex 3 ½ Tél : 05.67.69.69.70 / Fax : 75 ½ E-mail : groupechiro@free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chiroptera.actifforum.com
 
Conseils pour les travaux et le traitement des charpentes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils pour signaler un cas de mauvais traitements
» Conseils pour un élevage d'escargots
» conseils pour compresseur
» Besoin de conseils pour travail sur bovins
» Conseils pour des cycas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De petites merveilles... :: Les chiroptères :: Des chauves-souris chez vous-
Sauter vers: