Echanges d'informations sur les chauves souris
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 détecteur de chauves-souris (batbox)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marsu-p'ti ami

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: détecteur de chauves-souris (batbox)   Mer 29 Juin - 13:51

Des jumelles pour l'ornithologue, un détecteur d'ultrasons pour le chiroptérologue

Le détecteur d'ultrasons est un petit boîtier électronique permettant de rendre audibles les ultrasons émis par les chauves-souris. De ce fait, une oreille expérimentée est capable de distinguer certaines espèces ou certains groupes d’espèces, en fonction de la nature du son, de sa fréquence, du rythme des cris, et d’autres caractéristiques.

S’il s’agit d’un outil formidable pour l'étude et l’identification des chauves-souris, il ne faut pas oublier que ce n'est qu'une technique présentant des limites et qui n’est rentable qu’en association à d'autres moyens d'observation. Il est relativement facile d'acheter un détecteur d'ultrasons, mais il est par contre beaucoup plus difficile de s'en servir correctement. Tout comme en ornithologie, l'expérience est capitale ; ce n'est qu'après avoir observé des dizaines de fois des mésanges nonnettes et boréales que l'on arrive à les différencier. Reconnaître le piouc-piouc-piouc d'une pipistrelle du tac-tac-tac d'un vespertilion de Daubenton n'est vraiment pas chose aisée pour le débutant. Heureusement, il existe sur le marché des CD spécialisés, outils d'apprentissage quasi indispensables si l’on veut apprendre à distinguer les espèces à l’oreille. Un bon CD doit non seulement illustrer les cris des différentes espèces mais également reprendre des enregistrements d'une même espèce chassant dans des biotopes différents. En effet, une même chauves-souris peut émettre des ultrasons totalement différents suivant le milieu, l’heure, son comportement (chasse ou déplacement) etc…
Plusieurs types de détecteurs

Il existe différents types de détecteurs. Les détecteurs travaillant en mode hétérodyne captent l'ultrason et le comparent avec une fréquence interne à l'appareil : le son restitué par le haut parleur a une fréquence égale à la différence entre les deux sons initiaux.

Le second mode d'analyse des ultrasons est l'expansion de temps. Le détecteur enregistre dans une mémoire interne le signal de la chauve-souris et le restitue dans un second temps 10 fois plus lentement, ce qui le rend audible. Ces signaux peuvent être analysés à l'aide d'un programme informatique, sous forme de sonogrammes.

Enfin, d’autres détecteurs travaillent en division de fréquence. Ils ne retiennent qu’une partie des sinusoïdes, divisant en temps réel la fréquence émise par la chauves-souris pour la rendre audible. Une analyse sur ordinateur est également indispensable avec ce genre d’appareil mais ne permet pas une identification aussi précise ou fiable qu’un enregistrement en expansion de temps.
Fréquence constante ou modulée ?

Voyons maintenant à quoi ressemblent les ultrasons émis par les chauves-souris de nos régions. On distingue deux modes d'émission d'ultrasons. Tout d'abord des signaux en fréquence continue (FC). Prenons l'exemple de la Noctule commune : elle émet un signal d'une durée d'environ 20 millisecondes, à une fréquence de 20 kHz et répète ce signal quelques fois par seconde. Ce type d'ultrason est utilisé principalement par les chauves-souris qui chassent en milieu ouvert. Il est généralement assez puissant, afin de repérer l'insecte au loin; grâce à l'effet Doppler, il permet de connaître la vitesse de vol de la proie et ainsi de prédire le point de contact. Le détecteur d'ultrasons, en mode hétérodyne, restitue ce type de signal sous la tonalité d'un son « humide » (bruit d'une goutte d'eau qui tombe dans l'eau).

L'autre type de signal, appelé fréquence modulée (FM) : l'animal émet un signal de très courte durée (quelques millisecondes) dont la fréquence est élevée mais décroît très rapidement. Le taux de répétition du signal par seconde est élevé. Ce type de signal est utilisé principalement par les chauves-souris qui chassent dans un environnement encombré. En effet, dans ces conditions, la chauve-souris a besoin d'informations précises et sans cesse actualisées sur les obstacles qui s'offrent à elle. Ce type de signal sera transformé par le détecteur en mode hétérodyne en un son de tonalité « sèche ».

En réalité, la majorité des espèces de chauves-souris combinent ces deux types de signaux. Ainsi, le signal de la Pipistrelle commence par une FM et se poursuit par une FC ; si elle chasse en milieu ouvert, la composante FC sera hypertrophiée aux dépends de la composante FM et, à l'inverse, lorsqu'elle chasse dans un environnement encombré, ce sera la composante FM qui sera particulièrement développée. Les signaux d'une même espèce de chauve-souris peuvent fortement varier en fonction de l'environnement, ce qui rend l'utilisation du détecteur d'ultrasons assez complexe.

Acheter une bonne paire de jumelles et un guide ornithologique ne suffit pas pour connaître les oiseaux ; il en est exactement de même pour les chauves-souris : ce n'est qu'après des heures de terrain que l'on arrive à identifier quelques espèces en vol, mais une fois que l'on a commencé cela devient passionnant.

lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faunae-florae.naturalforum.net
 
détecteur de chauves-souris (batbox)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope chauves-souris : Elliant et Quimperlé sur le grill
» C'est le bon moment pour voir des chauves-souris
» Pourquoi les chauves-souris sont-elles nocturnes ?
» Prospection chauves-souris dans des caves de Vannes (suite)
» Le pollen : utilité des oiseaux, papillons, abeilles, chauves souris...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De petites merveilles... :: Les chiroptères :: Chiropterologie-
Sauter vers: